• yan.rolin@mon-ideal.com

Tirage nuque

Tirage nuque

 

Un grand classique de la salle de sport.

Il s’agit d’un exercice pour le dos qui cible principalement le grand dorsal, le grand et petit rond, la partie inférieure des trapèzes, les rhomboïdes, mais aussi les deltoïdes postérieurs (arrières d’épaules), le biceps et le brachial (bras) ainsi que le long supinateur (avant-bras).

Pour faire simple, disons qu’il travail en priorité la largeur du dos et un peu les bras et avant-bras de manière secondaire.

S’agissant d’un exercice poly-articulaire, c’est à dire qui fait entrer en jeu plusieurs articulations, il est parfait pour les débuts de séances.

Il permet donc  de très bons progrès que ce soit en terme de force, de masse musculaire, mais aussi de tonification.

Intérêts complémentaires

De plus, il possède notamment trois avantages majeurs :

_Il permet de bien s’échauffer avant des exercices au poids de corps ou supérieur au poids de corps.

_Il permet aux personnes qui ne parviennent pas à faire des tractions de réaliser un mouvement semblable mais avec moins de poids que le poids du corps et donc ainsi de se renforcer et d’apprendre à faire des tractions après avoir gagné de la force via cet exercice.

_Il permet, après avoir effectué des tractions et être dans l’incapacité de réaliser des répétitions supplémentaires, de continuer le même type de mouvement.

Réalisation

 

Placez vous sur la machine de tirage. Placez le dessus de vos genoux en dessous des boudins en mousse. Faites attention à bien régler la hauteur du siège. Pour cela, tendez vos bras afin de voir si vous êtes trop ou pas assez haut.

Comme pour chaque mouvement, tenez vous bien droit.

Saisissez la barre en ayant un écartement des mains supérieur à la largeur des épaules. Ramenez la derrière la nuque.

Expirez en effectuant le tirage et inspirez en revenant à la position initiale.

Ne faites pas d’à-coups et ne tournez pas la tête à droite ou à gauche pendant le mouvement.

Concentrez vous sur votre grand dorsal et vous disant bien que c’est d’abord à la force de votre dos et non de vos bras que vous descendez la barre.

 

 

Yan