• yan.rolin@mon-ideal.com

S’entrainer à la maison ou à la salle ?

S’entrainer à la maison ou à la salle ?

 

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, nous abordons une question qui vient à l’esprit de la plupart des personnes désirant se lancer dans la musculation :

“Dois-je m’entrainer dans une salle de sport, ou bien chez moi ?”

Je vous donne donc quelques indications afin de vous aider à faire votre choix.

S’entrainer en salle de sport

S’entrainer dans un club semble être la chose la plus logique lorsque l’on souhaite pratiquer sérieusement la musculation.

Pourtant, comme pour tout, cela présente à la fois des avantages et des inconvénients :

Les +

  1. L’avantage principal est bien entendu le matériel à votre disposition. Dans un club de qualité comme on en trouve de plus en plus, vous aurez accès à de nombreuses machines de musculation, de cardio, ainsi qu’à une large panoplie de poids et haltères, mais aussi de barres, de bancs, etc. Tout cela est plutôt difficile à avoir chez soi, que ce soit les machines perfectionnées qui coûtent très chères (souvent plusieurs milliers d’euros par machine), ou même l’espace disponible qui est plutôt compliqué à avoir dans sa maison.
  2. Dans une salle, vous aurez également des coachs. Certes, dans les établissements avec une forte clientèle, ils ne seront pas toujours aussi disponibles que vous le souhaiteriez, mais vous pourrez toutefois bénéficier de quelques conseils précieux.
  3. Si vous vous placez sous une charge lourde, vous trouverez facilement des personnes pour assurer votre sécurité. Que ce soit les coachs, ou les autres adhérents.
  4. Le fait d’aller à la salle va participer à votre motivation. En préparant votre sac de sport, en prenant votre voiture ou en allant à pied au club, vous vous mettez en condition. Parfois, on a pas envie d’aller s’entrainer, et le fait de faire ce “rituel” nous motive. Ensuite, vous arrivez, et vous voyez tous les adhérents en plein entrainement. Ca y est : vous avez la pêche !
  5. Si vous aimez les cours collectifs, la plupart des salles de sport en propose. Vous êtes alors guidé et vous apprenez des choses que vous ne pouvez pas deviner chez vous.
  6. Il y a également une dimension sociale. Même si nous sommes là pour nous entrainer (parfois avec des écouteurs sur les oreilles), rien ne nous empêche de parler à la fin de sa séance et de rencontrer des personnes attachantes.
  7. Parfois, il y a également des services annexes. Par exemple, un sauna, une piscine, ou encore d’autres choses suivant le clubs.

Les –

  1. A moins que vous ayez la chance d’habiter juste à côté d’une bonne salle de sport, vous aurez à faire le déplacement. Cela peut être un inconvénient si elle est éloignée de votre domicile ou que vous avez des contraintes de temps.
  2. En tant qu’adhérent du club, vous serez également soumis à des contraintes horaires. Une fois le club fermé, il n’est plus possible de s’entrainer. Toutefois, certaines salles ont des plages horaires assez larges.
  3. Ces lieux sont souvent très fréquentés. Suivant l’heure à laquelle vous serez présent sur les lieux, il se peut que vous ayez à attendre pour utiliser une machine. Cela peut avoir des conséquences sur vos temps de repos entre vos séries. N’hésitez donc pas à demander à “tourner” avec l’autre utilisateur. S’ils sont déjà 2 sur la machine : pas de chance !
  4. Ce n’est pas gratuit, et pour obtenir votre carte d’adhérent, il vous faudra payer tous les mois, et, généralement, le premier mois, vous devrez ajouter le prix du “droit d’entrée” (souvent autour de 80€, voir plus).
  5. Les clubs étant de véritables entreprises, ils n’hésitent pas à utiliser des prix très dissuasifs sur les engagements à courte durée. Afin de ne pas vous faire avoir et de payer un prix correct, vous êtes quasiment obligé de vous engager sur 6 mois voir 1 an. Attention donc à bien choisir votre salle de sport et à effectuer une séance d’essai. Evitez les salles qui n’en propose pas.
  6. Attention aux clubs qui reconduisent votre engagement sans vous demander votre avis.
  7. Tel un supermarché, très souvent, 20 minutes avant la fermeture, on éteint déjà la moitié des lumières, on coupe la musique, et on vous fait bien comprendre qu’il va falloir rapidement quitter les lieux. Donc, si votre salle ferme à 21h00, faites comme si elle fermait à 20h40.

S’entrainer chez soi

Les +

  1. En vous entrainant à domicile, vous pourrez pratiquer la musculation quelque soit l’endroit où vous habitez. Si vous êtes éloignés des grandes villes et qu’il n’y a pas de salle de sport à moins d’une heure de route, le fait de vous entrainer chez vous vous épargnera de nombreux kilomètres.
  2. Vous n’aurez pas d’abonnement ni de droit d’entrée à payer (et économiserez aussi l’essence nécessaire au trajet). Toutefois, il ne faut pas confondre entrainement chez soi et entrainement sans matériel. Si vous investissez dans du matériel, vous devrez toucher à votre porte-monnaie. Cependant, sur le long terme, vous économisez car une fois que votre équipement vous appartient, vous n’avez plus rien à louer.
  3. Pas d’horaire à respecter. Vous vous entrainez quand vous voulez.
  4. Vous gagnez du temps. Pas besoin de passer 30 minutes aller et 30 minutes retour à chaque fois. Vous êtes déjà sur place.
  5. Vous n’avez pas besoin d’attendre pour pouvoir utiliser une machine et vous n’entravez pas le bon tempo de vos temps de repos entre les séries.
  6. Vous êtes immédiatement sur place pour vous préparer un bon repas post-séance.
  7. Vous pouvez vous entrainer sérieusement tout en bénéficiant du confort de votre domicile. Vous pouvez même regarder votre série télévisée préférée tout en vous entrainant, ou mettre la musique qui vous convient.

Les –

  1. Si vous n’avez pas beaucoup de matériel chez vous et que vous vous entrainez au poids de corps vous serez rapidement limité dans votre progression.
  2. En revanche, si vous achetez du matériel, vous dépenserez pas mal d’argent. Cependant, vous l’amortirez au fil du temps, si vous vous entrainez à long terme.
  3. Vous devrez avoir suffisamment d’espace.  Car sinon, vous allez être rapidement encombré entre vos meubles et votre matériel.
  4. Le confort de votre logement peut avoir un effet pervers : il est possible, en effet, que vous vous entrainiez trop nonchalamment et que vous soyez moins motivé.
  5. Vous ne rencontrerez pas de nouvelles personnes, à moins que quelqu’un viennent frapper à la porte…
  6. Et justement, il est possible d’être déranger à tout moment lorsque il est l’heure de la sortie des bureaux et que vous êtes chez vous.
  7. Vous n’aurez (en principe) pas de gros musclé pour vous assurer lorsque vous ferez votre développé couché ou votre squat.

Conclusion

Nous l’avons vu, il y a des avantages et des inconvénients à s’entrainer dans ces deux types de lieux.

Vous n’avez plus qu’à relire les “+” et les “-” et peser le pour et le contre.

N’oubliez pas cependant que pour bien progresser, il faudra tôt ou tard disposer d’un minimum de matériel. C’est pourquoi, si vous faites des “entrainements maison” au poids de corps, il faudra songer après quelque mois, soit à aller dans un club de “gym”, soit à vous procurer du matériel s’il vous est  possible d’en avoir chez vous.

Voilà : vous avez maintenant tout ce qu’il faut pour faire votre choix !

.

Yan