Faut-il bannir les glucides le soir ?

Petit rappel pour les non-initiés, les glucides font parti des trois macro-nutriments (les deux étant les protéines et les lipides). Je fournis une définition complète et décris intégralement les fonctions des glucides dans mon ebook “Musculation :Guide de démarrage pour débutant”.

Ce que vous devez retenir, c’est que les glucides sont les principaux fournisseurs d’énergie à l’organisme. Nous en avons besoin, mais la quantité nécessaire dépend à la fois de notre métabolisme et de notre activité physique.

Vous pouvez trouver des glucides notamment dans le riz, les céréales, le quinoa, les légumineuses, les pâtes, les fruits, certains légumes, etc.

Pourquoi dit-on qu’il ne faut pas en consommer le soir ?

Du fait de leur nature, on recommande souvent de ne pas en manger le soir. En effet, le rôle énergétique des glucides ainsi que la production d’insuline induite par sa consommation font qu’il est souvent jugé inopportun d’en consommer le soir qui est le moment précédent le couché et durant lequel nous seront inactif. En clair, cela favoriserait le stockage énergétique, et donc, la fabrication de graisse par l’organisme.

Cette pensée est tout à fait cohérente. On peut, en effet, estimer qu’il vaut mieux absorber protéines, lipides et vitamines afin de nourrir ses muscles et ses cellules à ce moment-là, plutôt que de manger des glucides dont l’énergie excédentaire se stockera plus aisément.

Il y a un bémol…

glucides le soir ?

Toutefois, cette vision des choses se base sur une hypothèse :

l’hypothèse selon laquelle nous sommes moins actifs le soir. Or, si cela est vrai la plupart du temps, ce n’est pas toujours le cas, et ce n’est pas le cas de tout le monde.

Comment expliquer à quelqu’un qui vient de faire une grosse séance et qui a donc épuisé en grande partie ses réserves de glycogène (glucides stockés dans les muscles et le foie) qu’il devrait se passer de son riz post-entrainement ?

Certes, si cela est possible, il vaut mieux ne pas s’entraîner trop tard dans la journée pour de nombreuses raisons, et donc, dans ce cas, la question ne se pose pas, car la soirée sera une période d’inactivité relative ; cependant, si une personne effectue sa séance tardivement, elle aura besoin de ses glucides pour une récupération optimale !

Bien répartir ses glucides

glucides le soir ?

Cela dépend donc de votre cas. Une fois de plus, il n’y a pas, ici, de vérité absolue, générales et qui s’applique à tout le monde.

Ce qui importe le plus, c’est le fait que vous devrez bien répartir ce macro-nutriment. Diviser ses prises de glucides durant la journée et les consommer en majorité autour de votre entrainement est le comportement le plus adéquat.

Ainsi, si vous vous entraîner à 15 h, il est bon d’avoir mangé 2 à 3 h avant et de prendre une collation post-séance. Vous pourrez donc limiter votre consommation de glucides le soir (d’ailleurs, limiter est mieux que supprimer totalement).

En revanche, si vous faite partie des personnes allant défier la fonte ou le terrain à une heure plus tardive, un repas comprenant des glucides vous sera utile lorsque vous rentrerez manger chez vous le soir.

Conclusion

Vous l’aurez donc compris, vous devez agir en fonction de votre cas personnel. L’horaire de votre entrainement est un paramètre dont vous devez tenir compte.

Un autre élément à considérer est le régime que vous suivez actuellement :

Êtes-vous en sèche ? Si oui, il faudra de toutes façons être minimaliste en calories, et donc en glucides.

Êtes-vous en prise de masse ? Si oui, vous allez devoir prendre du poids, et donc, être en léger excès caloriques. Vous ne devrez donc pas traquer les glucides ; au contraire…

En période de maintient, l’équilibre sera de rigueur…

Glucides le soir : le mot de la fin…

Ne prenez donc pas comme parole d’évangile les généralités présentées comme des règles absolues par certains membres des salles de sport.

Sachez entendre les conseils, comprendre pourquoi ils sont donnés, et les mettre ensuite en rapport avec votre situation personnelle pour savoir ce que vous devez faire.

Pour toutes celles et ceux qui souhaiteraient commencer à rentrer dans les détails et avoir mon retour d’expérience, vous pouvez télécharger gratuitement mon e-book dans lequel je vous explique comment j’ai perdu 30 kg après une prise de masse en partie ratée.

Regardez ma vidéo Youtube qui traite du sujet !

Ma chaîne Youtbe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *