Cultivez votre esprit critique !

Homme doté d'un esprit critique
Je critique donc je pense…

Bonjour tout le monde ! Dans cet article, je souhaitais vous parler d’une notion que je trouve essentielle : l’esprit critique !

Comme je l’ai dit brièvement dans mon précédent article, j’ai eu beaucoup de mal à m’adapter au système scolaire français étant plus jeune. Ce dernier est le roi du formatage. Il nous place dans un moule duquel il nous est interdit de sortir. Si vous ne vous adaptez pas à ce moule, vous avez l’impression d’être mauvais ; or, rien n’est plus faux que cela. Vous êtes peut-être tout simplement trop intelligeant pour entrer dans un carcan limitant.

C’est sans doute l’une des premières choses m’ayant fait réaliser à quel point on nous impose un “carcan intellectuel”…

Un bien pouvant très souvent découler d’un mal, j’ai développé rapidement une grande indépendance d’esprit.

Je rédige donc pour vous un article sur ce thème pour que votre mémoire ancre en vous toutes les notions que je vais aborder et j’enregistrerai parallèlement une nouvelle vidéo que vous retrouverez en bas de cet article dès qu’elle sera prête.

Pourquoi ne pas faire confiance sans se “prendre la tête” ?

La question que vous pourriez me poser d’ores et déjà est : « Pourquoi cette notion est-elle aussi importante que cela ? » Après tout, on pourrait très bien se la poser. Pourquoi faudrait-il forcément avoir un esprit critique ? Ne pourrions-nous pas tout simplement avoir de la confiance ? L’esprit critique n’est-il pas en fait un simple esprit de contradiction déguisé ?

Vous vous doutez, je pense, que si j’écris cet article, c’est que je vais répondre par la négative à cette question. L’esprit de contradiction est une tournure d’esprit qui pousse à prendre, par principe, le contre-pied de l’opinion qui est exposée par quelqu’un d’autre.

L’esprit critique, lui, est une analyse d’un sujet dont la conclusion ne se base que sur la logique, après une réflexion personnelle. La conclusion peut être mauvaise, bien sûr, car tout le monde peut se tromper. Cependant, posséder un tel esprit réduit le risque d’erreur, car l’opinion n’est alors pas forgée par une idée reçue, mais par une vraie réflexion.

Avoir un esprit critique, c’est donc disposer d’une qualité permettant un accès plus fréquent à la vérité, et d’une arme contre les tentatives de manipulation des personnes ou groupes de personnes à l’égard d’un individu ou d’une population.

Cela permet de penser réellement par soi-même ; parce que, souvent, les gens croient penser par eux-mêmes, mais sont inconsciemment sous une emprise mentale.

Cette emprise est très fréquente, dans notre monde. Parce que les manipulateurs sont très doués et sont souvent ceux que la plupart des gens jugent dignes de confiance… De plus cette emprise est entretenue par l’une des caractéristiques de l’être humain :

Le besoin d’adhérer à un groupe.

Troupeau avec un instinct grégaire...
Cultivez plutôt votre esprit critique !
L’instinct grégaire peut être utile dans la nature mais est périlleux au sein d’une société humaine moderne…


Je vous résume le topo :

L’instinct grégaire…

Un groupe de personnes peu scrupuleuses manipule une partie d’une population, cette population transmet des croyances erronées au reste du groupe, la partie de la population manipulée devient majoritaire et la minorité rejetant ces principes faux devient marginale.

Parfois, penser par soi-même nous conduit à être exclu du troupeau. On dit que la plupart des gens préfèrent avoir tort avec la masse plutôt que raison à titre individuel, afin de ne pas avoir à supporter la responsabilité de défendre une opinion minoritaire…

Il est toujours beaucoup plus confortable de faire partie des suiveurs ; cependant, cela a des conséquences : vous perdez votre liberté et devenez vulnérable aux mauvaises intentions de ceux qui manipulent.

Cet instinct grégaire, qu’on appelle parfois péjorativement « l’instinct des moutons », est probablement un héritage de nos ancêtres. Sur le plan de l’évolution, cela se tient :

Suivre la tribu a certainement permis à nos ancêtres de survivre, à une époque où le conformisme pouvait sauver la vie.

Or, aujourd’hui, c’est plutôt l’inverse : suivre bêtement l’avis du troupeau lui-même manipulé par, par exemple, des autorités corrompues mène à coup sûr au désastre.

La plupart des gens n’imaginent pas à quel point le nombre de convictions ancrées en eux sans qu’ils n’y ait réfléchit au préalable est énorme.

La liberté…

Comprenez bien qu’avec un esprit critique, vous obtenez une réelle indépendance d’esprit, et donc une liberté ! Et la liberté est l’un des biens les plus précieux de l’humanité.

Je pourrais développer cette idée encore bien longtemps, mais il me faudrait probablement écrire un ouvrage entier.

En tout cas, si vous êtes encore en train de me lire, c’est que, soit vous êtes convaincu par mon discours, soit vous êtes, au minimum, curieux. A ce stade de vote lecture, vous avez compris que votre indépendance de pensée est la clé de votre liberté. Vous avez également compris que cela passe déjà par résister aux idées prémâchées qu’on vous inocule.

Plusieurs personnes ayant un esprit critique, en train de réfléchir
Se servir suffisamment de son cerveau est un enjeu vital !

Il va falloir apprendre à regarder le monde tel qu’il est. Il va falloir prendre les faits pour ce qu’ils sont. Abandonnez cette paraisse intellectuelle qui vous pousse à croire le premier venu pour ne pas avoir à réfléchir.

Votre lecture prend bientôt fin ; j’espère vous avoir suffisamment fait réaliser l’importance d’être doté d’un esprit critique solide. Pour plus de clarté, voici le résumé :

Pourquoi avoir un esprit critique ?

Pour:

  • Penser par soi-même.
  • Ne pas être influencé voir manipulé.
  • Être le plus près possible de la vérité.
  • Ne pas être victime des manipulateurs et être ainsi plus en sécurité.
  • Être libre ! (Chose rare, de nos jours…).

Comment avoir un esprit critique ?

  • Ne pas prendre comme vérité révélée ce qui nous est dit.
  • S’informer par soi-même (avec des sources fiables, bien entendu).
  • S’affranchir du regard des autres et résister autant que possible à l’instinct grégaire.
  • Faire preuve de courage lorsque notre opinion est minoritaire !
  • Faire preuve de logique et faire ses propres déductions à partir des éléments d’informations et/ou de vécu personnel dont nous disposons.

A tout de suite sur les autres plateformes !

Si vous avez trouvé cet article pertinent, partagez-le aux personnes de votre entourage qui pourraient en avoir besoin.

Retrouvez-moi sur Instagram et sur Youtube :

Lien Instagram

Lien Youtube

A bientôt !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *