• yan.rolin@mon-ideal.com

Biceps

Biceps

 

Les biceps sont certainement les muscles donc on entend le plus souvent parler. Ils sont un symbole à eux seuls. Un symbole de force et de virilité.

Mais, dans les faits, il n’est pas si connu que cela.

Ensemble, nous allons donc entrer dans les détails et en apprendre plus sur les biceps !

Qui est-il et à quoi sert-il ?

Comme son nom l’indique, le biceps est composé de deux “chefs”, c’est à dire de deux portions (la longue portion et la courte portion aussi appelés chef court et chef long)

Il est notamment un fléchisseur du coude, c’est à dire qu’il permet de ramener l’avant-bras sur le bras par un mouvement de flexion.

Il sert également à lever le coude, à rapprocher le bras du thorax et à mettre l’avant-bras en supination.

Où est-il ?

 

Il est situé sur la face antérieure du bras.

 

Insertions :

Le chef long s’insert sur le tubercule supraglénoïdal de la scapula via un tendon.

Le chef court s’insert sur sur la scapula, au niveau du processus coracoïde.

 

Terminaisons :

Ces deux chefs (court et long) convergent pour se terminer sur le radius.

Quels muscles lui sont associés ?

Dans la même régions anatomiques que les biceps, nous retrouvons le brachial (antérieur) et le bracioradial. Ils secondent les biceps dans leurs tâches.

Le brachial est situé sous le biceps et le brachioradial est plutôt situé sur l’avant-bras, mais participe à l’épaisseur du bras.

Les exercices de biceps entraînent un travail de ces muscles, mais il est possible d’amplifier ou d’inhiber leur recrutement en fonction des exercices que vous effectuerez.

Le brachial sert à fléchir l’avant bras sur le bras. C’est son unique fonction. Il vient en aide au biceps qui remplit également ce rôle.

Le brachioradial, quand à lui, aide le biceps aux flexions et réduit les risques de blessures du biceps.

Le mot de la fin

Sachez que travailler le brachial et le brachioradial en plus des biceps est important pour avoir des bras bien proportionnés et développés.

 

Yan