• yan.rolin@mon-ideal.com

Comment prendre soin de ses articulations ?

Comment prendre soin de ses articulations ?

 

Voilà une question qui turlupine bon nombre de personnes.  Malheureusement, c’est souvent une fois qu’on a déjà mal partout que l’on commence à se préoccuper de ses articulations. Cela est fort regrettable, car, comme le dit très bien l’adage : mieux vaut prévenir que guérir.

Donc le meilleur moyen d’éviter les problèmes articulaires est d’appliquer les conseils qui vont suivre avant d’avoir des soucis. Cependant, il n’est jamais trop tard pour bien faire !

1. Échauffez-vous !

C’est très important ! L’échauffement est primordial pour de nombreuses raisons, et la préservation de vos articulations en fait partie. J’explique plus en détail comment bien s’échauffer dans mon livre “Musculation : Guide de démarrage pour débutant”, mais je donnerai également quelque exemples dans un article futur.

L’échauffement avant un entrainement va, par augmentation de la température, diminuer la viscosité du liquide synovial ce qui va avoir un effet lubrifiant sur vos articulations à la manière de l’huile dans un moteur.

Le réaliser à chaque fois va diminuer de manière significative l’usure articulaire.

Notez que cela vaut pour tout sport et pour toute activité physique importante, y compris le travail dans certains métiers. De plus en plus d’entreprises recommandent, voir imposent des échauffements aux employés. C’est le cas notamment dans le bâtiment.

2. Ne verrouillez pas vos articulations

Qu’est-ce que cela veut dire ? On dit qu’on “verrouille” une articulation lorsque l’on tend complètement un ou plusieurs membres durant un mouvement.

Par exemple, si vous faites du squat et que vous tendez complètement les genoux une fois en haut du mouvement, on dit que vous “verrouillez” l’articulation de vos genoux.

C’est justement ce qu’il ne faut pas faire. Il faut toujours rester légèrement fléchis même en haut du mouvement. Suivre ce simple conseil vous évitera bien des ennuis…

3. Ne vous surmenez pas

Quoi que vous fassiez pour prévenir les risques, si vous faites des efforts répétitifs sans jamais prendre de repos, vous allez user votre corps. Essayez donc de vous reposer de temps en temps et de ne pas trop tirer sur la corde.

Attention également aux charges lourdes systématiques. Allégez la barre de temps en temps, si vous faites de la musculation.

Certains se reconnaîtront…

4. Utilisez bandes et ceintures.

Il existe de nombreux accessoires qui vont vous permettre de diminuer la sollicitation des articulations durant l’effort.

Vous pouvez en trouver sur Internet et dans les magasins de sport.

5. Ne soyez pas trop lourd.

Une surcharge pondérale a pour conséquence d’occasionner des contraintes articulaires toute la journée… Si c’est votre cas, un petit régime s’impose.

6. Essayez les compléments alimentaires efficaces

J’en vois trois.

1_ Le premier, c’est l’hydrolysât de collagène.

Le collagène est un type de protéine bien spécifique qui donne aux articulations, mais aussi aux muscles et aux tendons, solidité, élasticité et cohésion. Il intervient en plus dans l’entretient et la régénération du cartilage et est bon pour la peau !

En consommer est donc excellent, mais il faut le faire à moyen et long terme.

En prendre sous la forme d’hydrolysât  est ce qui me parait être le mieux car son assimilation sera optimale.

2_ Le deuxième est la glucosamine.

Il s’agit d’une molécule qui aide l’organisme à fabriquer des glycosaminoglycanes et de l’acide hyaluronique. Sa consommation permet d’atténuer les dégâts articulaires induits par l’activité physique.

La forme la mieux assimilable semble être la forme “N-AcétylGlucosamine”, mais on trouve le plus souvent du sulfate de glucosamine qui est déjà bien.

3_ Le troisième est la chondroïtine

Il s’agit d’un constituant du cartilage. S’il est présent à l’intérieur de celui-ci, c’est, en effet, qu’il a un grand rôle à y jouer. Son effet est bénéfique comme le montre plusieurs études.

C’est une “glycosaminoglycane sulfatée apparentée à l’acide hyaluronique”.

Complément d’information sur les compléments alimentaires

L’association glucosamine+chondroïtine semble efficace.

Si, vous ne pouvez ou ne voulez pas utiliser ces trois compléments simultanément, et que vous ne deviez en choisir qu’un, je vous conseillerais de prendre l’hydrolysât de collagène. Si vous deviez en prendre deux, je vous conseillerais de prendre le l’hydrolysât de collagène avec la glucosamine (N-Acétyl, si possible).

Attention : évitez la glucosamine et la chondroïtine si vous êtes allergique aux crustacés, poissons et/ou mollusques. Ces animaux sont pratiquement toujours utilisés pour la fabrication de ces compléments alimentaires.

Pour ce qui est du collagène, plusieurs animaux peuvent être utilisés. A vous de regarder.

Le mot de la fin

Sachez qu’après un effort “classique” (j’exclue donc les cas de blessures) un  tendon et un ligament  récupère plus lentement qu’un muscle. Il ne faut donc pas les négliger.

 

 

Yan