• yan.rolin@mon-ideal.com

Archive mensuelle décembre 2018

2019 : L’année de votre réussite !

2019 : nouvelle année, sur la route du succès ! Mon Idéal forme, fitness, musculation.

C’est bientôt l’année prochaine ! Dans quelques jours, 2019 va commencer… Vous aurez alors 365 jours pour atteindre vos objectifs.

Quelque soit les choses que vous avez réalisé durant l’année écoulée, vous devez avoir pour but de faire mieux pendant celle qui vient.

Je vais m’adresser à ceux qui ont besoin d’un coup de fouet :

Si cela fait des lustres que vous vous dites : “Je vais me mettre au sport la prochaine fois”, c’est maintenant qu’il faut cesser de parler et commencer à mettre en pratique vos bonnes résolutions. D’ailleurs, vous devez en avoir. Vous devez vous fixer des objectif précis à court, moyen et long terme.

Car si vous continuez à procrastiner, à peine vous aurez eu le temps de cligner des yeux que nous seront déjà fin 2019, prêt à passer en 2020.

Une année peut passer très vite, et il est très facile de perdre un temps infini en remettant toujours les choses au lendemain. D’un autre côté, si vous décidez de commencez à agir dès maintenant et que vous restez sur une bonne dynamique toute l’année, vous serez étonnez de voir tous les progrès que vous aurez pu faire en un an. Et une fois dans la spirale positive, il n’y aura aucune raison pour que vous repreniez les mauvaises habitudes.

Sortez vos calepins !

2019 : liste d'objectifs. Mon Idéal forme, fitness, musculation.


Pour vous obliger à tenir vos engagement, vous devez déjà en prendre. Faites la liste, étape par étape, de ce que vous devez faire en 2019 pour atteindre vos buts.

Vous devez terminer l’année en étant fier de ce que vous avez accompli. Cela est valable dans tous les domaines.

Vous êtes sur un blog de sport, alors vous devez avoir envie d’être un meilleur sportif. Dès lors que vous aurez commencé à faire les choses, vous aurez fait un grand pas.

De mon côté…

Vous aurez également fait votre part du travail. Ma part à moi, consiste à vous guider pour que vous sachiez quoi faire.

2018 aura vu naître de très nombreux articles, comme je vous l’avais promis dans le premier d’entre-eux, mais également ma chaîne Youtube et mon premier e-book dans lequel je vous apprend de manière claire, concise et complète les bases de la musculation afin de comprendre les clés de la discipline et de pouvoir progresser rapidement, sans perdre de temps, avec mon expérience comme valeur ajoutée.

2019 sera l’année qui verra naître mon e-book sur ma perte de poids spectaculaire, plusieurs formations vidéos avec des informations EN OR, de nouvelles vidéos Youtube et bien sûr de nouveaux articles. Restez donc connecté sur Mon Idéal si vous voulez atteindre le votre ! Vous n’aurez plus qu’à suivre mes conseils et à vous mettre au travail.

De 2018 à 2019 : nouvelle année. Mon Idéal, forme, fitness, musculation.

Saga des repas de Noël : Episode spécial

Après avoir détaillé une bonne partie des aliments courants à Noël sur le plan nutritionnel, cet article devrait clôturer la saga. Eh oui : déjà !

Aujourd’hui, donc, nous allons faire le bilan de ce que va nous apporter un repas de Noël traditionnel. Nous verrons ainsi le positif et le négatif.  Mais n’oubliez pas que c’est un moment idéal pour se faire plaisir. 

Table de Noël, Saga des repas de Noël, Mon Idéal forme, fitness, musculation, bilan.
Episode spécial, menu.

Exemple de repas

Je pense que vous vous doutez déjà de ce que je vais vous annoncer, à savoir l’explosion du compteur caloriques digne d’un banquet gaulois vu par Obélix.

Cela dépend cependant des quantités que vous allez consommer et du nombre de plats, desserts, entrées qui sont au menu. Certains repas de Noël contiennent 1 apéritif suivi par 2 entrées, 2 plats, 1 dessert, de l’alcool et encore des papillotes et des oranges en fin de repas, par exemple…

D’autres seront plus modestes, et le nombres de plats ne sera pas multiplié.

Le contenu d’un repas de fête varie donc énormément, et je vous ai choisis un exemple simplifié pour vous donner une idée. A vous, ensuite, de faire le calcul en fonction de ce que vous avez prévu.

Je vous donne donc l’exemple suivant : 

Menu de Noël. Saga des repas de Noël. Episode spécial. Mon Idéal forme, fitness, musculation

Le négatif

Comme vous le voyez, on atteint les 2 769 Kcals en un seul repas, soit plus que le nombre de calories recommandés sur toute une journée pour un homme ayant une activité physique modérée !

De plus, je n’ai mis ici que 2 verres d’alcool, soit 1 en apéritif et 1 durant le repas. Certains ajouteraient un verre supplémentaire pendant le plat ainsi qu’un digestif, par exemple. Et sachez que chaque verre alcoolisé ajoutera environ 70 Kcals à l’addition…

La moindre papillote chocolatée en plus, c’est 80 Kcals ; la portion de foie gras 300 Kcals !

On est donc ici dans des chiffres astronomiques.

Le positif

Je ne saurais donc que trop vous conseiller de ne pas vous resservir abondement afin de limiter les dégâts.

Mais sâchez deux choses :

  • Vous ne mangez pas des repas de Noël tous les jours.
  • Vous êtes là pour passer un bon moment avec vos proches, vous faire plaisir et vous régaler.

Profitez donc du bon moment que vous passez et ne vous focalisez pas sur vos kilos. Contentez-vous de ne pas prendre de grosses portions à chaque fois. En ayant une bonne alimentation tout au long de l’année, les excès que vous ferez de temps en temps n’auront pas de conséquences négatives. Le tout est d’avoir une bonne hygiène de vie sur le long terme. Lorsqu’on agit de la sorte, les excès occasionnels feront même du bien à votre métabolisme et à votre moral.

Table de Noël. Saga des repas de Noël. Episode spécial. Mon Idéal forme, fitness, musculation.

Autre point positif : malgré l’excès calorique, vous allez bénéficier des nombreuses vertus des aliments sains que vous allez consommer. Car, à part si vous mangez une bûche industrielle ou une dinde aux hormones, chacun des mets du menu comporte de nombreux bénéfices. Pour vous en convaincre, je vous renvoie aux 7 articles traitant du sujet.

  Joyeux Noël !

Pour clôturer cette saga, nous vous souhaitons, le Père Noël, son équipe et moi-même, un très joyeux Noël !

Père Noël tractions. Saga des repas de Noël. Episode spécial. Mon Idéal forme, fitness, musculation.

L’électro-stimulation : Est-ce que ça fonctionne ?

Suite à une question qui m’a été posée, je vais faire le point aujourd’hui sur l’électro-stimulation. On m’a demandé ce que j’en pensais, car d’aucuns promettent des résultats équivalents à 1h30 de sport en seulement 30 minutes. 

Le principe

En temps normal, lorsque nous voulons effectuer un mouvement, et donc, contracter un muscle, notre cerveau envoie une impulsion électrique vers la zone musculaire en question via le système nerveux. 

Lorsqu’on utilise l’électro-stimulation, c’est l’appareil qui, à la place de notre cerveau, va envoyer cette impulsion électrique nécessaire à la contraction dans le nerf moteur du muscle qui va donc se contracter comme si vous étiez en train d’effectuer un mouvement.

Electro-stimulation. Mon Idéal forme, fitness, musculation

Les applications

Ce procédé est utilisé pour répondre à 3 objectifs : 

  • Pour améliorer son physique et être en meilleure forme.
  • Pour mieux récupérer d’un effort.
  • Pour atténuer les douleurs musculaires. 

En fonction des objectifs que vous avez, il existe différents programmes correspondants à des intensités et des durées de séances variées.

Dans le premier cas,  on peut travailler la force, l’endurance, l’explosivité ou la résistance, par exemple ; ou  raffermir et développer ses muscles.

Dans le deuxième cas, on utilisera une autre intensité après une séance d’entrainement classique. L’électro-stimulation interviendra ici dans le but d’accélérer la récupération musculaire après un entraînement éprouvant. 

Enfin, dans le troisième cas, cette technologie sera utilisée en soin afin d’atténuer, voir de supprimer des douleurs musculaires, notamment.

Electro-stimulation 2. Mon Idéal forme, fitness, musculation

Autres avantages

  1. Vous allez vous entraîner tout en  préservant vos tendons et vos articulations, car cette technologie n’agit pas négativement sur ces dernières.
  2. Une séance d’électro-stimulation fatigue le muscle, ce qui est logique, mais pas le système nerveux central. Cela vient du fait que l’impulsion électrique ne vient pas du cerveau.  Ça signifie que vous pouvez en théorie augmenter votre charge de travail. Ceci est cependant à nuancer car la seule fatigue du muscle peut vous empêcher d’enchaîner trop rapidement avec un autre entraînement.

Les croyances et la réalité

En voyant les nombreuses applications possibles, on se demande ce qu’on attend pour s’y mettre. 

On peut donc s’imaginer que l’électro-stimulation permet de progresser sans effort. Ce serait le rêve… Malheureusement, quand quelque chose à l’air trop beau pour être vrai, c’est que, bien souvent, ça ne l’est pas…

Sachez qu’avec zéro effort, on obtient zéro résultat. 

Il faut bien faire la part des choses et savoir que ce procédé ne fera pas tout, tout seul. Cependant, il est d’une aide précieuse. 

Efficacité certaine concernant… 

En récupération et en traitement des douleurs, il donne des résultats très intéressants. et c’est incontestable. La technologie est d’ailleurs parfois utilisée en kinésithérapie. 

Autre avantage, qui n’est pas forcément le plus connu : cela permet de rattraper un point faible lorsque utilisée pendant certains exercices. En effet, l’électro-stimulation va permettre “d’apprendre” à certaines zones à mieux se contracter. Ainsi, les muscles qu’on a  parfois du mal à recruter lors de certains exercices se contracteront mieux pendant une séance.

Efficacité partielle concernant… 

Comme je l’ai dis, attention aux personnes qui promettent des miracles avec peu d’efforts. Pour ce qui est du développement musculaire et de la préparation physique, vous devez savoir ceci : 

Le travail ne sera pas complet à 100% car il manque ce que l’on appelle la “contrainte mécanique”. Pour faire simple, dans le cadre de cet objectif, l’électro-stimulation seule ne suffira pas. Elle s’utilise en complément. 

Efficacité zéro concernant… 

Ces appareils ne permettent pas directement de perdre de la graisse. Ils ne se substitueront donc jamais à un régime. Cependant, ils peuvent aider à limiter le stockage graisseux localisé (plus une zone musculaire est travaillée, moins le surplus adipeux ira s’y stocker prioritairement).

Les inconvénients 

  1. Le premier est le prix des appareils. Ce dernier peut varier énormément et aller de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros. Sachant qu’il faut impérativement utiliser un produit de bonne qualité (les réglages d’intensités et de durées des programmes doivent être bons), il faudra casser la tirelire. 
  2. Contrairement à ce que l’on voit au téléachat, un programme de renforcement n’est pas une partie de plaisir : c’est douloureux ! Si l’intensité des programmes de récupération ne fait pas mal, et que le programme anti-douleur n’est, heureusement, pas douloureux (ce serait le comble !), dès lors que l’on passe au programme renforcement, on doit monter l’intensité de l’impulsion électrique et cela se fera sentir… C’est supportable, bien entendu, mais il sera difficile de faire le ménage ou de se brosser les dents en même temps… 
  3. Après une utilisation intense avec un programme renforcement, il est possible que la récupération soit beaucoup plus longues qu’après un entraînement classique.

Précautions

Sauf avis contraire du médecin, il ne faut pas utiliser l’électro-stimulation si vous portez un pacemaker, êtes épileptique ou avez une blessure au niveau de la zone que vous vouliez cibler.

Electro-stimulation. Abdos. Abdominaux. Mon Idéal forme, fitness, musculation.

Conclusion

  • Si vous souhaitez acheter un appareil d’électro-stimulation, prenez votre temps pour bien choisir.
  • Lisez bien les explications du fabricant pour une utilisation correcte.
  • Sachez que c’est un complément et ça ne dispense pas de faire de la musculation si vous voulez progresser.
  • Ne l’utilisez pas trop longtemps. Une séance dure environ 20 minutes, mais cela dépend des programmes.
  • Le mieux est de l’utiliser pendant un exercice simultané. Par exemple, faire des mouvements de travail des abdominaux pendant que l’appareil fonctionne optimise les résultats.
  • Dernier point, n’abusez pas de ce mode d’entrainement. Faites des cycles et laissez des périodes sans utiliser l’appareil.

Saga des repas de Noël, épisode 7 : l’alcool !

Saga des repas de Noël, épisode 7 : l'alcool ! Titre. Mon Idéal forme, fitness, musculation.

L’alcool : voilà un vaste sujet… Dans cette “saga”, je ne pouvais pas passer à côté. Alors, cela ne concerne pas que les repas de Noël, évidement, mais c’est l’occasion pour moi de faire le point sur l’alcool et de voir si sa consommation modérée pose ou non un problème.

Informations de base

En moyenne, chaque verre fait augmenter le taux d’alcool sanguin de 0,25g par litre de sang. Cela signifie que le taux de 0,5g (limite maximale pour pouvoir conduire) est atteint en seulement 2 verres. Et encore, c’est une moyenne. Une personne mince peut monter à 0,6g avec ces deux mêmes verres…

Si on boit à jeun, l’alcoolémie atteint son maximum en 30 minutes. Si on boit au cours d’une repas, elle l’atteint en 1h. Ce qui veux dire que si on boit son dernier verre à 13h pendant le déjeuner, ce sera à 14 h que le taux sanguin sera le plus élevé… Ensuite, il diminue de 0,1 à 0,15 par heure pour un homme et 0.085 à 0,1 pour une femme !

Cela signifie qu’un homme ayant bu deux verres, dont son dernier à 13H  sera de nouveau à zéro 6 heures plus tard ! (En tenant compte de l’heure durant laquelle l’alcoolémie va monter avant de redescendre ensuite).

Saga des repas de Noël, épisode 7 : l'alcool ! Verre de vin rouge. Mon idéal forme, fitness, musculationLa surconsommation en général

Tout le monde connait la phrase : “l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération”. Elle est obligatoirement citée dans les publicité sur les boissons alcoolisées, et ce n’est pas pour rien.

Les conséquences d’un fort excès d’alcool sont catastrophiques pour la santé. Il y a des répercutions négatives de la consommation excessive à long terme, mais aussi à une seule occasion. On ne va pas faire le tour ici de tous les risques sur la santé, car vous les connaissez sûrement et vous pouvez facilement retrouver une liste exhaustive sur Internet.

La surconsommation et l’entraînement

Ici, nous allons faire le point sur les conséquences éventuelles sur vos résultats sportifs, et surtout la musculation.  Il est évident que de prendre une cuite juste avant l’entraînement va empêcher toute séance productive.  Vous serez incapable de faire quoique ce soit.

Sachez, de plus, que si vous buvez plus que de raison 2 jours dans la semaine, vous allez quasiment anéantir votre semaine complète d’entraînement ! En effet, le jour de l’excès, votre organisme sera détraqué, le lendemain, vous serez encore en train de récupérer de la veille, et ce ne sera que le troisième jour que vous commencerez à retrouver vos forces. 3 jours pour être à nouveau à votre plein potentiel ! Donc si vous faites ça 2 fois par semaine, dites adieu à vos ambitions.

De plus, une étude a déterminé que la consommation de 10 verres d’alcool dans la même journée diminuait le taux de testostérone de 23% pendant 16 heures ! Ce qui est énorme. Or, la testostérone est une hormone anabolisante ; c’est à dire qu’elle est indispensable à la construction et au maintien de la masse musculaire.

Il semblerait de plus, qu’une surconsommation diminue également la synthèse protéique !

Vin blanc. Alcool. Saga des repas de Noël. Mon Idéal forme, fitness, musculationLa consommation raisonnable

Alors,bien sûr, la dose faisant le poison, il est évident qu’une consommation modérée, même régulière, d’alcool n’a absolument rien à voir. De plus, il y aurait même des avantages à en consommer à certaines doses.

Mauvais point

Même avec une dose pourtant plutôt raisonnable, c’est à dire 3 verres par jour pendant 3 semaines, il y a une baisse de la testostérone. Cependant, celle-ci n’a rien à voir avec celle observée avec un abus d’alcool, puisqu’elle est ici, d’après la même étude, de 6,8%. C’est tout de même à prendre en compte, mais cela est faible.

Notez que 1 g d’alcool contient 7 Kcals. C’est plus que pour les glucides et les protéines… 

Un verre contient 10g d’alcool ce qui équivaut à 70 Kcals par verre.

Si vous en buvez 3, vous avez consommé 210 Kcals, soit l’équivalent de 100g de steak haché à 10% de matière grasse…

Bons point

A dose raisonnable, c’est à dire jusqu’à 2 verres par jour pour la femme et 3 verres par jour pour l’homme, il semble que non seulement il n’y ait pas d’effet véritablement négatif (mis à part la mini baisse de la testostérone chez l’homme), mais qu’en plus, il y ait des effets positifs !

A la bonne dose, je le répète, l’alcool augmente le bon cholestérol ! De plus, elle améliore la circulation du sang par un phénomène “d’éclaircissement” sanguin.

De plus, en fonction du type de boisson  alcoolisée, les bénéfices peuvent être plus ou moins important. Par exemple, le vin rouge semble avoir le plus de bienfaits de part son effet antioxydant grâce notamment au resvératrol. Il possède, de plus, de nombreuses propriétés qui font de lui un véritable aliment (à la différence de certains alcools qui n’apportent quasiment rien au corps et qui contiennent des “calories vides”). Le vin rouge aurait des vertus cardio-protectrices.

Le vin blanc, lui, a aussi, entre autres, un effet protecteur sur le cœur, mais via des polyphénols appelés tyrosols et hydroxytyrosol, cette fois.

La bière, elle, malgré son index glycémique (très) élevé, est très nutritive car elle contient du potassium, du phosphore, du magnésium, des vitamine B (surtout B9). Cette richesse est due à la fermentation de l’orge.

Les incertitudes

Les effets de l’alcool en général et des différentes boissons en contenant sont encore  à l’étude. Il demeure malheureusement, encore aujourd’hui, des incertitudes concernant les risques de cancers à long terme. Difficile, donc, de tirer des conclusions pour le moment.

Bière. Alcool. Saga des repas de Noël. Mon Idéal forme, fitness, musculation

Conclusion

Ce qu’on sait

Il y a des choses qui sont certaines, et d’autres qui ne le sont pas. Ce que l’on sait de façon certaine, c’est que :

_Consommer de l’alcool en trop grande quantité à long terme, c’est mauvais.

_Consommer de l’alcool en trop grande quantité sur une seule journée ou soirée, c’est mauvais aussi.

_En consommer de façon modérée (2 verres par jour pour une femme, 3 verres par jour un homme maximum) de manière régulière ou non ne pose pas de gros problèmes et a même des bénéfices !

Ce qu’on sait moins

La chose qui est moins certaine, c’est l’ampleur précise des bénéfices, et les effets sur certains cancers.

Ce qu’il faut donc faire

Ne jamais prendre de “cuite”.

Il faut donc être raisonnable, et se dire qu’en respectant les bons dosages, vous n’avez pas à vous faire de soucis. Même si on démontre des effets délétères à long terme, il sont contre-balancés par les effets protecteurs.

De plus, l’aspect plaisir contribuera à votre bien-être qui est déterminant pour être et demeurer en bonne santé.

Autre chose à savoir : il est préférable de boire pendant un repas.

Enfin, n’oubliez pas tous les conseils relatifs à la modération, et respectez la loi !

Pour finir, je vous mets cette image qui vous indique à quoi correspond exactement un verre d’alcool :


Correspondance verres d'alcool. Saga des repas de Noël. Mon Idéal forme, fitness, musculation. Blog

Pour retrouver les autres articles de la saga des repas de Noël, c’est par ici :

Lien

A votre santé !

Faire des erreurs c’est bien, se former c’est mieux !

Se former. Professeur. Mon idéal forme, fitness, musculation. Erreurs

Comme je l’ai déjà dit dans mon guide de démarrage pour débutants, faire des erreurs c’est bien, se former c’est mieux ! Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Faisons le point.

Que penser des erreurs ?

Tout le monde fait des erreurs. Certains plus que d’autres, certes, mais tout le monde en fait. Ce qui va faire la différence entre quelqu’un qui réussit et quelqu’un qui n’avance jamais, c’est la manière dont vous allez appréhender ces erreurs.

Ceux de la mauvaise catégorie vont les voir comme quelque chose d’insurmontable, se démoraliser, et les laisseront  nuire à leurs plans.

Ceux de la bonne catégorie vont, au contraire utiliser ces erreurs comme des marches vers le succès. C’est dans cette catégorie de personne que vous devez absolument vous trouver. Vos résultats en dépendront. Cela fera de vous un battant.

En quoi les erreurs sont-elles utiles ?

Les erreurs vous feront acquérir de l’expérience, ce qui est est très précieux. Le fait de vous tromper vous permettra de vous perfectionner sans cesse. En essayant, en entreprenant des choses, en vous confrontant aux difficultés, vous allez devenir une meilleure version de vous-même et serez meilleur de jour en jour.

Courbe de la réussite avec l'expérience. Mon Idéal forme, fitnesss, musculation

Pourquoi se former ?

Tout cela vous sera d’une aide précieuse.

Cela prend cependant du temps, et c’est normal. L’expérience ne s’acquière pas en 3 minutes. Cependant, il existe un moyen plus rapide qu’il est très intéressant d’utiliser (sachez néanmoins que l’expérience sera de toutes façons incontournable).

Ce moyen, c’est de se former. En effet, se former auprès de ceux qui ont déjà une expérience dans un domaine va permettre de profiter de l’expérience qu’ils ont acquise via leurs erreurs, et donc, de gagner du temps !


Courbe de la réussite avec expérience + formation. Mon idéal forme, fitness, musculation

En faisant comme cela, on va cumuler deux facteurs de réussites que sont votre expérience et l’expérience des autres ! Ainsi, au lieu de prendre les escaliers, on prend l’ascenseur. On va plus vite et plus loin.

Nous sommes en 2018 au moment où j’écris ces lignes. Ce qui est fantastique, c’est que lorsque vous cherchez à réaliser quelque chose, il y a quasiment toujours quelqu’un qui l’a fait avant vous et qui a donné le protocole pour y arriver.

Inutile d’essayer de réinventer la roue à chaque fois. Profitez de la richesse de ces informations.

C’est dans cette optique que Mon Idéal est né.  Je mets à votre disposition 12 ans d’expérience dans la musculation, le sport en général et l’hygiène de vie. C’est pour cela que je vous propose mes articles, que j’ai rédigé mon e-book et que je prépare des formations vidéos complètes.

Votre temps est précieux, et il est possible d’aller vite tout en faisant les choses bien.  N’hésitez donc pas à vous former afin de prendre l’ascenseur de la réussite !